NDH-Togo pour des "états généraux" des Associations de défense des droits de l'Homme

Me Bertin Amégah-Atsyon, le président de la branche togolaise de l’association Nouveaux Droits de l’Homme International (NDH-Togo) a appelé lundi dans une interview à l’Agence Savoir News,  à des "états généraux" des Organisations de défense des droits de l’Homme installées au Togo.

"Beaucoup d’organisations des droits de l’homme n’ont pas jusqu’à présent, des récépissés. Il faut faire en sorte que les organisations de défense des droits de l’homme qui ont été déclarées officiellement se retrouvent et fassent le bilan des 50 ans d’indépendance. Qu’elles débattent des problèmes d’impunité, des problèmes de violation des droits de l’homme, de détention abusive (…)", a indiqué Me Amégah-Atsyon.

Selon lui, ces assises permettront au peuple togolais d’avoir une "vision claire sur la situation des droits de l’homme et ce que c’est que les droits et devoirs du citoyen pour le triomphe des droits de l’homme".

"Car force nous a été de constater seul le Bureau de la toute première commission nationale des droits de l’homme (CNDH) dirigée par Me Yawovi Agboyibo, en 1987, a été une commission qui a travaillé dans les normes", a souligné le président de l’Association NDH-Togo.

"Je crois que ces +états généraux+ permettront de recycler, de sensibiliser et de mettre à niveau, les dirigeants des organisations de défense des droits de l’homme", a-t-il ajouté.

Créée en mai 2009, l’Association NDH-Togo œuvre pour la promotion, la protection, la défense et l’extension des droits de l’homme.

Selon  ses responsables, "C'est la seule organisation au monde qui en dehors de la défense, de la protection et de la promotion des droits humains, lutte pour l’extension des droits de l’homme; c'est-à-dire une organisation qui se refuse à considérer les droits de l’homme comme à l’état statique".

Erick KAGLAN / Edem Etonam EKUE

Savoir News, une équipe jeune et dynamique

www.savoirnews.com, l’info en continu 24/24H